vendredi 9 juillet 2010

Coupe du Monde de foot et pouvoir télévisé

Football, télévision et pouvoir
Ce dimanche 11 juillet 2010 aura lieu la finale de la Coupe du Monde de football !

Tout le monde regarde et aime le foot ?

Caricature du dessinateur de presse belge Jacques Sondron reproduite avec son aimable autorisation © www.sondron.be

Le sport sujet n°1 des journaux télévisés

« La politique ennuie », selon une expression souvent entendue. Le désintérêt pour la vie politique serait un des maux de notre société. Cette désertion de LA politique se confirmerait lors des élections dans l'abstention, les votes nuls et blancs. « Certains » évoquent une overdose de l'info politique pour expliquer ce terrible phénomène.

« Les gens » (téléspectateurs, auditeurs...) en auraient assez des journaux télévisés qui n'annoncent trop souvent que de « mauvaises nouvelles » et parlent d'un monde politique qui apparaît finalement comme fatiguant. Cette « fatigue » congénitale permet l'émergence de slogans populistes, du style « tous les mêmes ! »...

Et pourtant, les sujets politiques n'occupent plus la première place dans les journaux télévisés... depuis bien longtemps.

A la télé, le sport à pris le pouvoir !
Selon une étude réalisée en France par l'Institut national de l'audiovisuel (INA), entre 2000 et 2009, la première place des sujets les plus traités par les journaux télévisés français (TF1, France 2, France 3, Canal+, Arte et M6) revient au... sport !

C'est « les sujets sport, et surtout foot, qui dominent l'info, devant la politique, l'économie ou la culture », rappelait la semaine passée, à propos de l'étude de l'INA, l'hebdomadaire « Les Inrockuptibles » (n°761, daté du 30 juin 2010, p. 18). Soulignant en particulier qu'« entre 2000 et 2009, près de 8 000 sujets ont été consacrés au ballon rond. En neuf ans, les auditeurs ont ingurgité 24 304 sujets sports, 22 039 sujets écos, 21 936 sujets politiques et 21723 sujets cultures. Burp ».

Le sport (commercial) à bel et bien pris le pouvoir dans nos postes de télévision et de radios et cela sans aucune réflexion critique et mise en garde pédagogique. La « pensée unique sportive » a encore de longs jours (années) devant elle.

Manuel Abramowicz

Lire ou relire au sujet du football, la critique radicale du sociologue français Jean-Marie Brohm, exprimée lors du premier Forum de l'association des Anciens et des Amis de l'EOS : CLIQUEZ ICI