mardi 20 juillet 2010

Victoire judiciaire de ...


...
RésistanceS.be contre l'extrême droite

(article revue et corrigé le 17 août 2010)

Pour lire cet article : CLIQUEZ SUR L'IMAGE

En juin dernier, l'activiste d'extrême droite Georges-Pierre Tonnelier (du Front national belge) avait entamé une action judiciaire, en référé, devant le Tribunal de Première Instance de Bruxelles contre RésistanceS.be et Manuel Abramowicz.

Fondée sur l’article 19,2 du Code judiciaire, la plainte introduite par Georges-Pierre Tonnelier avait pour but que le Tribunal de Première Instance interdise toute discussion sur le site de RésistanceS.be et qu'il retire toutes les informations le concernant pouvant nuire à son "avenir professionnel". Dès lors que sa demande, en référée, était similaire à celle qu’il avait formée au fond, dans une plainte déposée en 2007 et pas encore jugée, et qu’il ne développait aucun nouveau argument convainquant, le tribunal a suivi l’argumentation de Résistances.be et a estimé que la demande de Tonnelier n’était pas fondée. Il devra encore se prononcer sur le fond de l’affaire dès que celle-ci sera en état (voir ci-dessous le second article du quotidien Le Soir).


Pour lire cet article : CLIQUEZ SUR L'IMAGE

Pour lire cet article : CLIQUEZ SUR L'IMAGE


Pour plus d'information sur cette "affaire" : RésistanceS.be

Mots-clés : Front national, FN, fn.be, médias, censure, Georges-Pierre Tonnelier, extrême droite, RésistanceS.be, procès, Daniel Féret, Jean-Marie Le Pen