lundi 8 novembre 2010

Paris 6 novembre 2010 : Français en lutte


Nouveau reportage photo
Prises de vue faites à Paris, le samedi 6 novembre 2010, lors de la 8e journée nationale contre le projet de réforme des retraites imposé par Nicolas Sarkozy.

© Photos Manuel Abramowicz

Jean-Baptiste Reddé, poète et artisto-manifestant désormais bien connu des manifestations et des médias français.

Le slogan devenu le plus populaire des mouvements sociaux : "Je lutte des classes".

Bernard Thibault, le secrétaire général de la Confédération générale du Travail (CGT).

Olivier Besancenot, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA).

Alain Krivine, leader historique de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), aujourd'hui militant du NPA.

Nathalie Arthaud, la nouvelle porte-parole de Lutte ouvrière.

Gérard Filoche, l'une des figures de proue de la gauche du Parti socialiste français.

Anne Demelenne, dirigeante de la Fédération générale du Travail de Belgique (FGTB).

Stand du Parti de gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon.

Jean Moulin était aussi présent à la manifestation du 6 novembre 2010, à Paris.

Vieille (et maintenue) tradition militante : la vente à la crié des journaux politiques. Ici, l'hebdomadaire Lutte Ouvrière.

La tête de l'impressionnant cortège de la CNT (Confédération nationale du Travail), un syndicat anarcho-syndicaliste, offensif et jeune...

Militants de la CNT, au premier rang de la (nouvelle ?) lutte des classes en France.

Jeunes et vieux : tous ensemble !

De la rue au balcon : les travailleurs en lutte !


Drapeaux rouges en avant de la compagnie du Jolie Môme (pour écouter ses chants de lutte et de résistance CLIQUEZ ICI).

Allumez le feu ! La rue s'allume... pour combien de temps encore ?

© Photos Manuel Abramowicz