lundi 14 octobre 2013

Solidarité et soutien avec le journaliste marocain Ali Anouzla



Qui est le journaliste Ali Anouzla
et pourquoi a-t-il été arrêté ?


Ali Anouzla est un journaliste marocain. Il est le directeur de la version arabophone de Lakome.com, un média marocain indépendant.

Le 17 septembre dernier, il a été arrêté au Maroc. Il a été inculpé, le 24 septembre, pour « aide matérielle », « apologie du terrorisme » et « incitation à l'exécution d'actes terroristes » sur la base de la loi antiterroriste marocaine de 2003, alors qu’il ne faisait que son travail de journaliste, c'est-à-dire celui d’informer. A l'heure actuelle, il est toujours emprisonné.

La raison officielle de son arrestation, de son emprisonnement et de son inculpation : avoir publié le 13 septembre, sur le site Internet Lakome.com, un article sur les menaces formulées contre le royaume marocain par l'organisation terroriste AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique). Son article renvoyait, via un hyperlien, vers le site du quotidien espagnol El Pais qui proposait une vidéo d'AQMI dans laquelle les menaces étaient formulées.

Cette « affaire » démontre l'application d'une législation antiterroriste extrêmement répressive de façon tous azimuts qui peut dès lors être utilisée dans le but de faire taire les journalistes et les médias enquêtant sur des sujets sensibles.

C'est l'ensemble des médias et la liberté de la presse qui sont dans l'« affaire Ali Anouzla » directement menacés. Y compris en Belgique.

C'est pour cette raison qu'un Comité belge de soutien au journaliste marocain Ali Anouzla vient de se mettre sur pied. Avec mon ami Sam Touzani, je suis l'un de ses membres-fondateurs. Ce 15 octobre, il sera officiellement lancé dans un haut lieu de l'Etat belge. La suite ce mardi ...