mardi 19 janvier 2016

Avec Morelli, Faniel, Camus... dans « Le Vif/L'Express »



[Republication d'un article de RésistanceS.be – Mardi 19 janvier 2016]


Les révoltes sont-elles pour demain ? 

Telle est la question de l'hebdomadaire belge « Le Vif/L'Express » de cette semaine.
Pour y répondre, plusieurs experts s'expriment. Dont le coordinateur du journal RésistanceS.be.


Face aux inégalités sociales, aux replis religieux ou aux crise identitaires, le dernier numéro du « 
Vif/L'Express », daté du 15 au 21 janvier de cette année, consacre sa couverture et son dossier aux possibles révoltes citoyennes dans notre pays. Avec cette question : « Le terreau d'une nouvelle génération violente est-il présent aujourd'hui ? ».


RésistanceS.be dans « Le Vif » du sujet
Pour y répondre, l'hebdomadaire belge s'est adressé à plusieurs experts : Alain Lallemand, journaliste d'investigation au quotidien « Le Soir » et auteur d'un roman écrit sur ce thème (il sera publié aux éditions Luce Wilquin ce 22 janvier), Jean-Yves Camus, politologue français spécialiste de l'extrême droite européenne, Gérard Chaliand, un des meilleurs connaisseurs du terrorisme et des guérillas, Jean Faniel, directeur du Centre de recherche et d'informations socio-politiques (CRISP), Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, spécialiste de la Belgique criminelle à l'Université catholique de Louvain (UCL), Anne Morelli, historienne de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et Manuel Abramowicz, le coordinateur de notre journal.

A cette occasion, « 
Le Vif » s'est notamment référé au livre « Rebelles et subversifs de nos régions. Des Gaulois jusqu'à nos jours », publié aux éditions Couleur livres en 2011. Sous la direction d'Anne Morelli, cet ouvrage incontournable pour comprendre les questions sociales de hier et d'aujourd'hui a été écrit par plusieurs auteurs, dont Manuel Abramowicz.


Vers la guerre civile ?
Pour l'un des principaux auteurs de ce dossier, le journaliste Pierre Havaux : « Le ton monte, la colère enfle, l'exaspération est palpable. Les équipées sanglantes des ''fous de Dieu'' échauffent les esprits. L'islamophobie ambiante monte dans les tours, y compris chez nous. Elle se montre de plus en plus violente. En paroles, déversées sur la Toile comme autant d'appels à la haine, voire au meurtre. En actes, avec ces agressions dans la rue et ces menaces de mort qui se multiplient à l'encontre des musulmans.

Etat d'urgence. Un vent mauvais souffle sur les démocraties européennes apeurées. Les citoyens suisses s'arment de plus en plus. Des patrouilles d'autodéfense d'extrême droite contre ''les intrus islamiques'' émergent en Finlande. En France, la poussée électorale historique du Front national aux dernières élections fait dire à certains que le spectre d'une guerre civile n'est plus à écarter. Les incidents à relents racistes qui ont secoué des quartiers populaires à forte présence étrangère en Corse, n'annoncent rien de bon ». Le suite dans « Le Vif/L'Express » de cette semaine.

SIMON HARYS 
Membre de la rédaction de 
RésistanceS.be





















© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles Mardi 19 janvier 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be RésistanceS.be est aussi surFACEBOOK  ICI