dimanche 3 février 2013

Victoire judiciaire pour Manuel Abramowicz, coordinateur de RésistanceS.be

Communiqué de RésistanceS.be

Dans le procès intenté par un ancien responsable d'extrême droite, la justice rend un jugement en faveur de Manuel Abramowicz.

Le Tribunal de Première instance de Bruxelles vient de rendre un jugement en faveur de Manuel Abramowicz. En janvier 2012, un avocat, connu pour son appartenance à l'extrême droite depuis les années 1990, avait déposé plainte contre le coordinateur de la rédaction du journal en ligne RésistanceS.be suite à la publication d'un article sur la tuerie commise place Saint-Lambert à Liège, en décembre 2011, qui évoquait les liens antérieurs possibles de son auteur, Nordine Amrani, avec des membres de l'extrême droite. Information publiée une première fois par Michel Bouffioux dans Paris Match Belgique et confirmée par un journaliste du quotidien le Soir.

L'information selon laquelle l'avocat en question (dont le nom ne fut pas cité) avait été en contact avec N. Amrani ne se vérifiant pas, RésistanceS.be avait mis de sa propre initiative l'article hors ligne deux jours seulement après sa publication. Ce qui n'empêcha pas l'avocat d'assigner Manuel Abramowicz quelques semaines plus tard… Démontrant par là qu'il ne visait pas l'information erronée - il n'a pas assigné les grands médias à l'origine de l'info! - mais bien un média considéré comme un « ennemis politique ».

Sa plainte fut déposée pour calomnie, atteinte à son honneur et à sa réputation, et préjudice professionnel et moral, estimé à 15.000 euros. En outre, le plaignant réclamait encore en cas de condamnation la publication du jugement dans trois journaux : le SoirParis Match et De Morgen !

Dans son jugement, le Tribunal de Première instance de Bruxelles estime qu'aucune faute n'a été commise par Manuel Abramowicz. L'avocat au passé récent à l'extrême droite est donc débouté de son action contre le coordinateur de RésistanceS.be. Ce jugement est une victoire bien entendu pour Manuel Abramowicz mais également pour l'ensemble de la presse belge.

SOURCE : RésistanceS.be CLIQUEZ ICI