mercredi 6 avril 2011

Émeutes à Gilly, bien loin de Molenbeek !

© Image RTBF

Suite aux émeutes qui secouent Gilly, une petite commune wallonne de la ville de Charleroi (Hainaut), depuis ce 4 avril 2011, et qui font la Une des médias belges, après le décès dans un commissariat de police d'un jeune drogué (de 27 ans), nous pouvons nous étonner...

Les « beaux » et habituels donneurs de leçon de notre petit Royaume sont en effet étrangement restés silencieux. Sont-ils en vacances ? Dans un palace marocain à Agadir ou ailleurs dans autre pays du globe?

Nous n'avons pas encore eu droit à un communiqué de presse pamphlétaire du (feu ?) collectif Vigilance citoyenne du tandem Demelenne-Mungo ou de la «bande des quatre» néoréacs Demelenne-Destexhe-Teitelbaum-Hachimi...

Pourtant, ce milieu néoconservateur et maccarthyste est bien connu pour ses réactions pavloviennes quand des émeutes ou des conflits avec des «jeunes» surviennent dans des «zones de non droit».

Ah oui, ici nous sommes à Gilly et pas à Molenbeek, et le jeune drogué mort n'est pas d'origine «arabo-musulmane», mais d'origine «italiano-chrétienne».

CQFD !

Manuel Abramowicz
Bruxelles, mardi 5 avril 2011

Pour voir la séquence du JT de la RTBF de ce
5 avril 2011 sur ce sujet CLIQUEZ ICI